André Belin – Né le 12 Mai 1913

André Belin commence sa carrière en 1925 en tant qu’apprenti pâtissier à Montbard où il est reçu 1er au concours de fin d’apprentissage en 1927 en Bourgogne – Franche Comté.
Ayant son diplôme en poche il continu dans la cuisine, et rentre au centre d’apprentissage de les Laumes – Alesia et en sortira diplômer en 1929.
Il continue sa formation professionnelle de cuisinier en travaillant successivement comme commis et chef de partie dans les Grandes Maisons ci-après :
Restaurants : VIEL – MAXIM’S – ARMENONVILLE – CAFÉ DE PARIS – FOUQUETS – MARGUERY – LA COUPOLE et L’HÔTEL DE PARIS à Monté Carlo
Sur les Grands Paquebots de la French Line, Île-de-France, Colombie, Champlain et le prestigieux Normandie jusqu’à son dernier voyage à la déclaration de guerre.
Démobilisé, André Belin épouse Simone Terrillon, ensemble ils reprennent l’affaire familiale L’Hôtel de la Gare à Montbard.
Une fois la guerre finie, petit à petit André Belin et son épouse donne une dimension nationale et même internationale…

1949

Deuxième Table de France

1951

Le Guide Michelin lui accorde 2 étoiles

1967

Bonne Accueil et Bonne Table

Le Saulpiquet
Montbardois

La recette authentique du Grand Chef André Belin
A Montbard, André Belin, chef deux étoiles de l’hôtel de la gare, a continué pour sa part à proposer le saulpiquet. Il adaptera la recette “à sa sauce” en y ajoutant une purée de champignons de Paris. Et le plat, décidément très vagabond, est passé à la postérité sous le nom de jambon montbardois. Beaucoup moins présent de nos jours sur les cartes des restaurants, il est redevenu le plat économique et familial qu’il avait été avant de faire le délice de Raymond Poincaré.

Voir la recette

Le sens de la cuisine

Porté de la France à l’Amérique
1948 : 1 étoile au Guide Michelin

Réception de personnalités pour l’inauguration de la statue de Daubeton, repas officiel.

1949 : Congrès des Syndicats d’Initiatives BOURGOGNE -MORVAN et FRANCHE COMTÉ, MONTS-JURA, organisé par le Commissaire Général du Tourisme.

André Belin remporte la 2ème place au référendum de la meilleure table de France.

1951 : Le guide Michelin accorde à André Belin sa 2ème étoile pour la qualité de sa cuisine
1952 : Diplôme d’Honneur au salon des Arts Ménagers, section d’art gastronomie (dîner de l’Auxois), Grand Palais Paris.
1951 – 1954 : André Belin sers la préfecture de Dijon lors de réceptions officielles de M. HAAS-PICARD, Préfet Régional.
1957 : André Belin représente la Bourgogne aux semaines gastronomiques d’Aix-en-Provence, inauguration par M. HASS-PICARD, préfet régional à Marseille.
André Belin servira un repas officiel à la Préfecture de Marseille.
Il est élu Membre à vie de l’Académie de Gastronomie Brillat Savarin.
1958 à 1960 : Il représente la Bourgogne au Casino d’Ostende.
1960 : Il représente la Bourgogne au Casino d’Enghein.
1961 : Il remporte le 1er prix au concours de cuisine régional du Touring Club de France.
Il reçoit le diplôme d’Action Touristique de l’ordre de la courtoisie française.
Il participe à Aix au 10ème anniversaire des semaines gastronomiques.
Chapitre de la St Hubert au Clos Vougeot.
Kursaal d’Ostende.
1965 : Diplôme d’Honneur de la Poêle d’Or
1965 – 1966 et 1967 : La revue Américaine Holiday lui décerne son Diplôme d’Honneur.
1967 : 1er prix du challenge national des V.R.P. Bourgogne, Franche Comté

Galerie Photos

Si vous avez des photos contactez-nous